AIDES À LA NAVIGATION:

CONTENU PRINCIPAL DE LA PAGE:

Entre la fumée et la brume: Sigfrido Koch Bengoechea

En raison de la crise sanitaire, le musée ouvre dans des conditions particulières et le restera jusqu'à nouvel ordre.

Plus d'informations.

L'exposition présente 150 photographies structurées en deux thèmes. Le premier a pour axe «l'album de la guerre», dont le contenu le plus notable est les photographies des effets des bombardements au Pays basque pendant la guerre civile; le second se concentre sur des photographies bucoliques, peut-être nostalgiques, publiées dans le livre "País Vasco: Guipúzcoa". Juantxo Egaña et Lee Fontanella sont les commissaires de l'exposition.

  • 18 février- 23 mai, 2021
  • Mardi - Samedi, 10:00-20:00.
  • Entrée: 6 €
Frente de Bizkaia. Sigfrido Koch Bengoechea
Escuadrila de la República en el frente del Ebro. Sigfrido Koch Bengoechea
Gernika. Sigfrido Koch Bengoechea
Recogiendo helecho. Sigfrido Koch Bengoechea
Layadores. Sigfrido Koch Bengoechea
Rederas. Sigfrido Koch Bengoechea

Catalogue

Cette exposition est construite à partir de l’œuvre photographique de Sigfrido Koch Bengoetxea, cadet des quatre enfants du photographe Willy Koch Schöneweiss, qui s’était établi à San Sebastián au début du XXe siècle et qui commença à travailler avec Benjamín Resines dans son studio du Boulevard.

L'album de la guerre

L’exposition se déroule dans deux espaces. Dans le premier se trouvent les photos de l’album relatif à la guerre civile espagnole. Un album extraordinaire qui fait aujourd’hui partie des collections du Musée San Telmo, grâce à la famille Koch, qui l’a conservé durant toutes ces années. Son contenu le plus remarquable fait référence aux conséquences sur le Pays basque des bombardements de l’Aviazione Legionaria italienne et de la Légion Condor allemande qui appuyèrent les forces du général Franco, et dans lequel apparaissent des localités dévastées comme Amorebieta, Durango, Galdakao et Gernika. Cet espace incorpore aussi des photographies de la dénommée « Ceinture de Fer », un système de protection créé pour la défense de Bilbao, formé de 180 bunkers en béton disposés en fer à cheval.

Une partie de cette section consacrée à la documentation transportera aussi le spectateur à l’époque : diverses revues comme le magazine américain Life où pour la première fois fut publiée la photo la plus emblématique de la Guerre civile, prise par Robert Capa au Cerro Murriano. Ou encore la revue française Regards, où Robert Capa et David Seymour (« Chim ») publient plusieurs reportages de la Guerre au Pays basque. On peut citer aussi : la revue illustrée Erri, éditée par le parti communiste basque en 1937 ; Fotos, un hebdomadaire illustré national-syndicaliste ; Vértice, un magazine de la Phalange édité à San Sebastián ; le journal français Ce Soir et les revues anglaises Weekly Illustrated et The Illustrated London News.

País Vasco: Guipúzcoa

Le second espace est consacré aux photographies dites bucoliques, commémoratives, voire nostalgiques, dont plusieurs furent publiées dans le livre "País Vasco : Guipúzcoa". Elles apportent un « certain soulagement » par rapport à l’espace précédent sur la Guerre civile. Ce sont les photos originales de l’ouvrage luxueux imprimé à Bilbao par héliogravure en 1948. Son contenu, 143 photographies, représente des traditions et types humains du Pays basque, notamment à travers des danseurs, joueurs de pelote, coupeurs de troncs et fermiers, ainsi que d’autres rites de nature différente. On relève également certaines photographies de localités pour leur intérêt artistique.

Dans cet espace aussi, la documentation occupe une place importante. Le livre País Vasco, Guipúzcoa sera accompagné d’autres ouvrages édités à des fins similaires et avec des procédés d’impression inhabituels. Sigfrido Koch participa à des concours photographiques, comme celui organisé par la revue photographique Sombras, qui fut éditée par la Société photographique de Madrid et dans laquelle apparaissent des images en rapport avec le livre "País Vasco : Guipúzcoa". 


WEB-TÊTE:

San Sebastián, ciudad de la cultura

Sélection de la langue

Menu auxiliaire:

Museo San Telmo dans les réseaux sociaux:

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • ivoox
  • Youtube
  • Ayuntamiento de Donostia-San Sebastián

MENU PRINCIPAL:


MOTEUR DE RECHERCHE:


PIED DE PAGE:

  • Ayuntamiento de Donostia-San Sebastián
  • Gobierno Vasco
  • Diputación Foral de Gipuzkoa
  • Ministerio de Cultura

AIDES À LA NAVIGATION: