AIDES À LA NAVIGATION:

CONTENU PRINCIPAL DE LA PAGE:

Kiputz. Un abîme dans la Préhistoire

Durant la dernière glaciation (110 000-10 000 ans avant notre ère), la corniche cantabrique était une steppe où paissaient des animaux impossibles à trouver aujourd’hui dans nos montagnes: rennes, rhinocéros laineux, bisons des steppes, mammouths…des créatures géantes qui coexistèrent avec l’être humain mais qui disparurent au fur et à mesure que le climat se radoucissait.

  • From 16th Novembre 2019 - 9 de Tuesday 2020
  • From Tuesday, 10:00-20:00.
  • Admission: 6 €

 

Kiputz. Un abîme dans la Préhistoire
Kiputz. Un abîme dans la Préhistoire
Kiputz. Un abîme dans la Préhistoire

Mais, comment savons-nous que ces animaux habitèrent notre territoire? Les ossements préservés durant tout ce temps nous donnent des indices sur le climat et la biodiversité du dernier grand hiver.

À l’époque, la mer se trouvait à environ 18 kilomètres de la ligne de côte actuelle, et ce qui constitue aujourd’hui la plateforme maritime continentale était une steppe, souvent couverte de neige et pratiquement sans végétation, semblable aux pays des latitudes arctiques.

L’abîme de Kiputz IX (Mutriku, Gipuzkoa) a conservé durant des millénaires des ossements de rennes, de cerfs et de bisons de la Péninsule ibérique, la plupart datant de près de 20.000 ans. Le gouffre ne fut jamais habité par l’être humain, c’était un piège naturel où de jeunes animaux inexpérimentés coururent à leur mort.

La pièce la plus singulière découverte à Kiputz IX est un crâne presque complet d’un bison des steppes (Bison priscus), le seul de toute la Péninsule ibérique et l’un des exemplaires les mieux conservés de cette espèce dans toute l’Europe occidentale.

Le bison, un mâle adulte d’environ 900 kilos, avec des cornes dépassant un mètre d’envergure entre les deux pitons, est tombé dans le gouffre où il est probablement mort de faim. La reproduction de la fresque d’Altamira, qui représente un spectaculaire bison en rouge et noir, constitue aussi le reflet d’un univers naturel désormais disparu.

Organisateurs: San Telmo Museoa, Museo Altamira, Gordailua, Sociedad de Ciencias Aranzadi.

Comisaires: Pedro Castaños, Xabier Murelaga.

Activités

Information plus détaillée sur les activités (en spagnol)

Information plus détaillée sur les activités (en euskera)


WEB-TÊTE:

San Sebastián, ciudad de la cultura

Sélection de la langue

Menu auxiliaire:

Museo San Telmo dans les réseaux sociaux:

  • Facebook
  • Twitter
  • ivoox
  • Youtube
  • Ayuntamiento de Donostia-San Sebastián

MENU_TEMATICO:


MENU PRINCIPAL:


MOTEUR DE RECHERCHE:


PIED DE PAGE:

  • Ayuntamiento de Donostia-San Sebastián
  • Gobierno Vasco
  • Diputación Foral de Gipuzkoa
  • Ministerio de Cultura

AIDES À LA NAVIGATION: