AIDES À LA NAVIGATION:

CONTENU PRINCIPAL DE LA PAGE:

L’invention du corps le nu, l’anatomie et les passions

«Nous sommes merveilleusement corporels ». Cette courte phrase de l’humaniste français Michel de Montaigne exprimait l’admiration avec laquelle la culture de la Renaissance découvrait un nouveau continent : l’homme et son corps, la partie matérielle de l’individu, sa nature physique, terrestre.

  • Du 24 Novembre 2018 au 17 février 2019.
  • Du mardi au dimanche, 10:00-20:00. 
  • Entreé: 6 €
  • Commissaire: María Bolaños
L’invention du corps le nu, l’anatomie et les passions
L’invention du corps le nu, l’anatomie et les passions
L’invention du corps le nu, l’anatomie et les passions
The invention of The Body. Nudes, Anatomy, Passions
The invention of The Body. Nudes, Anatomy, Passions
The invention of The Body. Nudes, Anatomy, Passions

 

L'exposition rassemble près d'une centaine de chefs-d'oeuvre : sculptures, dessins, traités d'anatomie, peintures, mannequins... Les auteurs sélectionnés sont Ribera, Valverde de Amusco, Maíno, Pedro de Mena, Berruguete, Juan de Juni,Vésale, Le Tintoret, Véronèse, Luca Cambiaso , Rubens...

Cette nouveauté est majeure : entre la Renaissance et le Siècle des Lumières, on verra ainsi émerger une « civilisation du corps » qui organise la pensée, traverse les sciences, frappe les sens, s'exprime par des images violentes ou sensuelles, et invente à travers tout cela un nouvel espace de sensibilité et de connaissance. Tout au long de ces années, le corps s'emparera pour longtemps de la scène de l'imagination artistique et suivra une trajectoire dynamique pleine de transformaInformation plus détaillée sur les activités (en spagnol).

L'exposition met en avant l'immense richesse formelle et imaginative du thème à travers ses multiples facettes : la composante esthétique des traités d'anatomie et en même temps, l'apprentissage de cette anatomie par les artistes ; les conjectures sur les proportions idéales de la figure ; l'influence des sculptures classiques ; la théâtralisation corporelle des passions ; la relation entre le nu et le sacré ; l'usage contre-réformiste de l'imaginaire anatomique pour stimuler la dévotion du croyant ; l'exceptionnalité de la corporéité féminine associée à la reproduction et son glissement vers une observation érotique ; la naissance de l'homme-machine, ou finalement, le lien entre la couleur picturale et l'apothéose de la chair.

L'exposition rassemble près d'une centaine de chefs-d'oeuvre : sculptures, dessins, traités d'anatomie, peintures, mannequins anatomiques, carnets de dessin, reliques, pantins artistiques, fragments de retables, études physiognomoniques, moulages en plâtre ou figures articulées. Les auteurs sélectionnés —Ribera, Valverde de Amusco, Juan de Arfe, Silveira, Crisóstomo Martínez, Maíno, Pedro de Mena, Berruguete ou Juan de Juni— prouvent l'ampleur du phénomène en Espagne, tout en laissant une place aux relations avec d'autres foyers d'inspiration, italiens ou flamands —Vésale, Le Tintoret, Véronèse—et à des artistes étrangers présents dans les collections royales espagnoles, comme Luca Cambiaso ou Rubens.s.

Organisateurs: San Telmo Museoa, Museo Nacional de Escultura (Valladolid)
Sponsor
: Kutxa Fundazioa

Activités et visites guidées

Information plus détaillée sur les activités (en spagnol).

Des visites guidées seront également disponibles pour les groupes, sur réservation: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. / 943 48 15 61

All the activities (information in spanish).

All the activities (information in spanish).


WEB-TÊTE:

San Sebastián, ciudad de la cultura

Sélection de la langue

Menu auxiliaire:

Museo San Telmo dans les réseaux sociaux:

  • Facebook
  • Twitter
  • Flickr
  • Youtube
  • Ayuntamiento de Donostia-San Sebastián

MENU_TEMATICO:


MENU PRINCIPAL:


MOTEUR DE RECHERCHE:


PIED DE PAGE:

  • Ayuntamiento de Donostia-San Sebastián
  • Gobierno Vasco
  • Diputación Foral de Gipuzkoa
  • Ministerio de Cultura

AIDES À LA NAVIGATION: